Les lieux incontournables de l’Ouest américain

Les lieux incontournables de l’Ouest américain

6 octobre 2020 Non Par Christophe

Après vous avoir présenté les merveilles de Lisbonne, nous franchissons aujourd’hui l’Atlantique : direction les États-Unis, et plus précisément, l’Ouest du pays qui fait rêver des millions de touristes dans le monde.

Plus de 80 millions d’étrangers franchissent les frontières de l’Oncle Sam chaque année pour visiter cette contrée fantastique où s’entrechoquent monuments historiques, culture US et bien évidemment, sites naturels grandioses. Derrière la France et l’Espagne, les USA complètent d’ailleurs le podium des destinations les plus visitées. Si tout le monde a en tête New York, c’est surtout l’Ouest américain qui fascine et fait franchir le pas à de nombreux Européens, notamment avides de faire plusieurs milliers de kilomètres pour rejoindre cet éden touristique.

L’Ouest américain : la richesse culturelle du plus grand pays du monde

Cette fascination des Français (+5% de visiteurs tricolores l’année dernière en Californie) et des visiteurs du monde entier s’explique tant par la beauté des paysages que par l’histoire de ses habitants : la fameuse ruée vers l’or, la construction du chemin de fer, l’établissement du Panthéon du cinéma à Hollywood ou encore la mise en place de l’empire du jeu à Las Vegas. C’est d’ailleurs dans l’Ouest américain que les règles du poker tel qu’on le connaît furent édictées par d’anciens soldats ayant participé à la Guerre de Sécession.

La période moderne a également donné naissance à des courants culturels forts issus de l’Ouest américain. Citons la “beach culture” avec le développement du surf, Venice Beach qui a su démocratiser la pratique du skate ou la Silicon Valley épicentre mondial des startups qui ont bouleversé notre quotidien. Apple, Facebook, Twitter et toutes les énormes entreprises qui dominent le monde ont leurs sièges dans cet espace situé à proximité de San Francisco.

Grand Canyon, Las Vegas, Venice Beach… Que faire ?

Soyons clair : impossible d’être exhaustif tant il existe d’endroits à explorer dans cette partie des USA. Voici cependant quelques immanquables.

Le Grand Canyon : situé dans l’Arizona, il s’agit de l’un des parcs naturels les plus connus du monde. Vous allez être subjugué par ces formations de roches rouges vieilles de millions d’années. C’est le parfait spot pour faire des clichés magnifiques grâce à ses multiples vues panoramiques.

Le parc Yosemite : dans les montagnes californiennes, vous allez ne faire qu’un avec la nature luxuriante du plus beau parc américain. Le mythique Tunnel View vous permettra d’avoir une photo unique, mais c’est surtout pour ses séquoias centenaires qui mesurent des tailles gigantesques que ce lieu mérite le détour.

Las Vegas : on change complètement de décor et d’État (le Nevada) pour arriver dans l’empire du jeu et de la fête ! Une simple balade le long du Strip, la rue la plus connue de Las Vegas, vous permettra de voir les plus beaux casinos du monde.

San Francisco : cité californienne avant-gardiste sur les thèmes sociétaux, « SF » pour les intimes, est avant tout une ville à l’architecture détonante. Tramway ancien, petite rue en montée et maisons ou appartements typiques. Si vous êtes de passage dans la ville de Clint Eastwood ou Steve Jobs, n’oubliez pas de faire un tour du côté du Golden Bridge, de visiter l’ancienne prison d’Alcatraz ou de flâner dans le quartier de South Market.

Tant d’autres endroits mériteraient un focus plus long. On pense notamment à Los Angeles : entre les plages paradisiaques de Santa Monica, le célèbre Walk of Fame, le Getty Center pour s’instruire ou le Farmers Market pour découvrir les mets locaux. Vous en auriez pour des centaines de jours à tout faire. N’oublions pas la multitude de parcs nationaux : parc national des Arches dans l’Utah, Zion, Bryce Canyon, Monument Valley, Antelope Canyon et bien d’autres. Vous l’avez compris, vous pouvez rester une semaine ou un mois, vous ne verrez pas le temps passer.

Pour finir, un dernier petit conseil : la meilleure saison pour aller visiter ce fameux Ouest américain est le printemps. Vous éviterez les chaleurs record notamment dans les États de la Californie, de l’Arizona ou du Nevada, et vous pourrez malgré tout profiter d’un temps idéal pour crapahuter toute la journée et soirée.