Comment faire une randonnée en raquette ?

Comment faire une randonnée en raquette ?

Non Par

Pratiquer une randonnée en raquette s’avère la meilleure activité qu’un homme puisse faire pendant l’hiver où la neige couvre les sols. Cet exercice est plus pratique que le ski, car il permet à tout le monde de s’amuser aisément et rapidement. Si vous êtes un débutant, vous pouvez commencer par une piste damée, car elle vous aidera à maîtriser les bases d’une marche en raquette. Cette étape vous permettra également de tester les différentes possibilités qu’elle propose afin de mieux affranchir des terrains plus rudes. Il existe mille et une manières de faire de la randonnée avec les raquettes, mais cela dépendra toujours du modèle de raquettes choisi.

Écarter les jambes

Les modèles de raquettes disponibles actuellement sur le marché ont une forme assez étroite, ce qui rend la marche plus facile et intuitive. La Boutique Nature renseigne sur les comportements à adopter pour choisir pour votre porte-bébé de randonnée. Toutefois, pour faire votre marche avec des raquettes à neige, il est vivement conseillé de la faire les jambes écartées.

C’est la méthode la plus utilisée depuis plusieurs années, car elle permet aux raquettes de passer l’une à côté de l’autre sans difficulté. Cette alternative est bien pratique pour les petites distances, mais elle épuise très rapidement au bout des heures. À partir de cet instant, il est souhaitable d’essayer d’autres approches parmi les suivantes.

Effectuer une marche normale

Pour ceux qui ont fait l’expérience, ils apprécient plus cette nouvelle méthode que la précédente. Ici, quand vous voulez faire votre marche en raquette, vous devez essayer de marcher normalement comme vous en avez l’habitude. Mais dans ce cas, vous devez essayer de soulever légèrement la raquette pour qu’elle passe par-dessus de celle qui se trouve encore au sol. C’est simple, veillez à ce que le bord droit de la raquette gauche passe au-dessus du bord gauche de la raquette droite, vis vers ça.

Ainsi, vous n’aurez plus besoin d’écarter les jambes pour marcher de façon extraordinaire. Cette méthode peut s’avérer un peu pénible en vous demandant un peu plus d’effort quand la neige est lourde, mais elle devient systématiquement facile dans les zones où la neige est dure.

Soulever les jambes

Un moment exceptionnel, une mesure exceptionnelle. On se sert des raquettes pour randonner dans la neige ainsi, par endroit, la neige peut être poudreuse. Cela nécessiterait à lever très légèrement les genoux pour permettre aux raquettes de passer au-dessus de cette neige. Pour ne pas vous épuiser inutilement, vous n’avez pas besoin de trop lever vos jambes, puisque vous aurez de neige posée sur vos raquettes, ce qui les alourdirait dans ces circonstances.

Utiliser efficacement les cales de montée

Les raquettes sont généralement accompagnées avec des cales de montée pour faciliter la vie à l’utilisateur. Ces cales peuvent être installées de sorte à surélever un peu l’arrière du pied. Pour ce fait, le pied restera dans une position horizontale lors d’une montée, mais la raquette va suivre la pente et si cette pente est forte, la cale facilitera votre progression. Cependant, quand on est en dévers, la cale rend hyper instable donc il est nécessaire de la replier.

Par ailleurs, en montée, il faut détacher l’arrière du pied pour faciliter son déroulé naturel. En revanche, dans une descente, il est préférable d’attacher l’arrière de votre raquette pour aller plus vite. Enfin, préférez l’utilisation des bâtons télescopiques lors de votre randonnée en raquette.